Astuces pour notre gamme clipstech®

alfer.com

  »  

alfer® FR »  

Astuces & Informations »  

Astuces de transformation »  

Astuces pour notre gamme clipstech® »  

Ce que vous devez savoir !

Astuces pour notre gamme clipstech®

Ce que vous devez savoir !

Ce dont vous avez absolument besoin pour la pose :

1. Une isolation adaptée entre le sol et le parquet ou le stratifié, par exemple un matériau alvéolaire ou des plaques de granules de liège.
2. Une colle à bois résistante à l’eau, si les éléments doivent être collés.
3. Des outils : scie, marteau, tire-lame, cale, angle de butée, règle et crayon de papier.
4. Les systèmes de profilés clipstech® avec les auxiliaires de montage pour chaque utilisation prévue.

Le revêtement doit être stocké à l’horizontale et dans son emballage, dans la pièce où il sera posé, et ce durant 48 heures environ, afin qu’il s’adapte au climat de la pièce. Le climat optimal pour le revêtement est d’environ 20°C pour une humidité de l’air relative de 50-60%.
Afin que tous les éléments au sol puissent se dilater, un joint de fractionnement d’environ 10-12 mm doit être respecté par rapport à toutes les pièces adjacentes, comme par exemple les murs, les autres revêtements ou les joints de dilatation existants au sol. Si vous utilisez les auxiliaires de montage clipstech®, alors vous parviendrez automatiquement au joint de dilatation idéal. Si une pièce dépasse les 8m de long ou de large, un joint de fractionnement doit être intégré.
Les profilés de système clipstech® recouvrent si bien les joints de dilatation que les mouvements du revêtement restent invisibles à l’œil nu. Les bords des revêtements sont protégés durablement. Les profilés affinent l’impression d’ensemble que vous avez de vos revêtements.

Un sciage approprié aux éléments au sol

Lors du sciage, veillez à ce que les dents de la scie soient contre la surface visible des éléments au sol. Cela évite les effilochements.

Corrections de la forme

Supposons qu’un profilé décoratif ait été endommagé ou mal utilisé, veillez à ne pas le jeter tout de suite. Vérifiez s’il ne peut pas être réutilisé pour caler les articulations ou pour reformer par en dessous les tranches d’arrêt.

Finie la galère

Le professionnel peste contre les désavantages occasionnés par une fixation non continue. En effet, les profilés décoratifs ainsi fixés, à l’aide de vis par exemple, se déforment par le bas à l’endroit de la fixation, et entre les fixations et au niveau des extrémités, les bords ont tendance à se redresser. Les raccords clipstech® entre profilé support en PVC et profilé décoratif mettent fin à tous ces désavantages.

Du neuf contre du vieux

i l’ancien profilé décoratif clipstech® ne vous plaît plus, vous pouvez le remplacer sans même endommager le revêtement. A l’aide d’un foret métal (Ø 4,0 mm), percez doucement un trou à l’extrémité d’un profilé décoratif, directement au centre d’un raccord à clips et perpendiculairement par rapport au sol (attention : pas trop fort, uniquement au travers du profilé en aluminium !). A l’aide d’une taraudeuse M5, effectuez un filetage dans le profilé en aluminium et vissez ensuite une vis M5 (20 mm de long min.) dans le profilé en aluminium, jusqu’à ce qu’il soit suffisamment éloigné du profilé en PVC.

La prévoyance est de mise

Gardez quelques lattes de parquet en réserve, si possible dans les mêmes conditions (température et lumière) que pour celles déjà posées. Si plus tard, vous souhaitez remplacer une latte abîmée, vous aurez ainsi un revêtement identique : de même grandeur, de même couleur et de même structure.